LES HARMONIQUES MARCUS MALTE

Publié le par chroniqueslitterairesdecorine.over-blog.com

arton22254-fbf9c.jpg

 

 

 

Vera Nade est une jeune femme originaire de l'ex-yougoslavie d'où elle a survécu à la guerre et aux terribles massacres qui y ont eu lieu. Arrivée depuis peu en France où elle espère trouver refuge, on l'a retrouve morte, brulée vive dans un hangar désafecté. Règlement de compte entre dealers selon la police. Enquête vite bouclée qui ne peut satisfaire ses deux amis Mister et Bob.

 

Lorsque Mister le pianiste au grand coeur, fou de jazz et Bob son frère de coeur, accessoirement taxi et ancien prof de philo décident d'enquêter sur sa mort, ils ignorent encore qu'ils iront fouiller dans la noirceur et la perversité la plus totale qu'a engendrée l'espèce humaine. Ces deux belles âmes, portées par leur amour pour la musique et leur soif de liberté, vont remuer le ciel et surtout l'enfer pour découvrir la vérité.

 

Marcus Malte réussi à allier avec brio les deux genres que sont le roman noir et la poésie pourtant antagonistes. Ce roman, ballade jazzy et mélancolique est une pure merveille. Il y ajoute également une bonne part d'humour à travers la voix de ses deux héros, plus vrais que nature, personnages haut en couleurs et fortement amphatiques.

 

Les harmoniques sont des notes qui subsistent longtemps après que la musique ce soit tû. Tout comme ce roman, qui résonnera longtemps après l'avoir refermé.

 

Publié dans litterature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article